Les news

  • TV Landes s’implante à Hagetmau

    Publié le 2 mars 2016 dans Ça bouge | 2 commentaires

    Vous avez peut-être déjà aperçu la voiture rouge de TV Landes dans les rues d’Hagetmau, ou bien vous êtes déjà tombé sur un de leurs reportages sur internet. Claude Poinsignon, le patron, a répondu à nos questions.

     

    TV-Landes-Hagetmau

     

    Depuis quand TV Landes existe-t-elle ?

    Nous avons commencé à diffuser le 9 juin 2009. Au début, c’était une association. Nous étions 3 : mon épouse, mon fils et moi. Il y a deux ans, TV Landes est devenue une entreprise, qui fonctionne aujourd’hui avec 9 salariés.

    Quel est votre parcours ?

    J’ai 55 ans. Je suis Landais d’adoption et fan des Landes depuis toujours. J’ai été commercial, puis photographe sportif. J’ai commencé à réaliser des films sportifs, c’est comme ça que je me suis mis à la vidéo. Et maintenant, je suis journaliste.

    TV Landes c’est quoi ? Une web TV ?

    Je préfère dire que c’est une télévision qui diffuse sur internet. Selon le CSA, ce qui définit une télévision c’est le fait que tous les téléspectateurs voient la même chose au même moment. C’est le cas pour TV Landes. Sur notre site, nous mettons en ligne trois journaux par semaine (lundi, mercredi et vendredi, à 17h). Lorsqu’un nouveau journal est mis en ligne, les sujets du journal précédent sont alors visionnables en replay via notre chaîne YouTube.

    TV Landes est en plein développement géographique. Quelle zone couvrez-vous ?

    Nous sommes basés à Soustons. Notre zone de couverture a longtemps été le territoire de la Communauté de communes Maremne Adour Côte-Sud (MACS). Depuis quelques mois, nous élargissons notre territoire : le Seignanx, le Grand Dax, et quelques communes : Léon, Castets et Hagetmau. Notre but à moyen terme est de couvrir toutes les Landes.

    À Hagetmau, il existe déjà une télé locale, Canal HA. Quelques sujets vidéos sont également réalisés par un nouvel acteur, Media 40700. Y a-t-il de la place pour une autre télé locale ?

    Je connais et apprécie le travail de Canal HA. Nous nous sommes brièvement rencontrés lors des vœux du maire en janvier. Nous aurons peut-être l’occasion d’échanger plus longuement prochainement. Et si on peut leur donner un coup de main, ce sera avec grand plaisir ! Je pense que nous allons être complémentaires. En fait, nous n’avons pas la même finalité. D’une part, l’équipe de TV Landes ne sera pas présente en permanence sur Hagetmau : nous avons prévu une quinzaine de reportages cette année. Par ailleurs, TV Landes est sur un autre périmètre : nos sujets peuvent faire connaître Hagetmau sur un rayon plus grand. Bien sûr, cela va nous arriver de couvrir les mêmes sujets. Nous aurons chacun notre regard et notre façon de traiter l’information. Aujourd’hui, l’information est partout. Tant mieux si les Hagetmautiens ont le choix !

    Avez-vous conquis des téléspectateurs à Hagetmau ?

    On sait qu’il faut du temps pour que ça se mette en route. Et puis nous, on n’est pas des acharnés du nombre de vues, même si on est heureux quand un sujet a du succès. Notre démarche, c’est de montrer la richesse de ce qui se passe dans les communes landaises.

    Quel est le modèle économique de TV Landes ?

    Nous passons des accords avec les communes que nous couvrons. Elles nous octroient une aide financière (entre 1000 et 5000 euros par an). En contrepartie nous nous engageons à faire un certain nombre de reportages sur leur territoire. Nous restons bien sûr libres du choix des sujets. Notre modèle économique fonctionne également grâce à la publicité. Peu à peu, nous gagnons en notoriété et les annonceurs répondent présents.

    Bénéficiez-vous d’une subvention du Conseil départemental des Landes ?

    Jusqu’à présent non, mais c’est en discussion.

    Comment choisissez-vous vos sujets ?

    Nous suivons l’actualité locale et micro-locale du département des Landes. Sur TV Landes, pas de course à l’audimat. On ne va pas que sur des sujets à audience. Nous pensons que l’actualité des petits villages est aussi importante que celle des grands. Nous livrons une information objective et neutre. On fait de la politique, oui, mais je vous mets au défi de trouver notre opinion dans nos sujets. Lorsqu’on couvre une élection (comme ce fut le cas pour les municipales ou les régionales), on fait parler tous les candidats. Notre ligne éditoriale, c’est ce qui fait notre force.

    Quels sont vos projets pour 2016 et les années à venir ?

    En avril, nous aurons un véritable plateau télé avec une régie. En plus de nos trois journaux de la semaine, nous allons produire des magazines thématiques et accueillir des invités en plateau. À plus long terme, nous voulons retransmettre des rencontres sportives locales en direct, ainsi que des événements culturels.

     

     

    A propos de l'auteur :

    Wendy

    Wendy Testaburger est l'une des filles les plus intelligentes de l'école primaire de Southpark. C'est une féministe croyant en la justice qui se bat pour les droits de la femme et tente de convaincre les autres des fléaux dont elles souffrent. Elle est la petite amie de Stan, avec lequel elle a du mal à communiquer, car il vomit dès qu'elle lui adresse la parole.

    Vous réagissez

    1. Moi
      Publié dans 10 mars 2016 le 09:47

      Bonjour, je trouve ça pas normal de payer une prestation à une « TV » inconnue alors que nous avons ce qui faut sur place et en plus par une équipe de bénévoles.
      Au vu des derniers articles du journal Sud-Ouest, sur l’état des finances de la ville et en tant qu’administré de Hagetmau je trouve cela inadmissible..

    2. Maman en detresses
      Publié dans 11 novembre 2017 le 10:08

      Je voudrais savoir si vous pouvais aider une maman sans chauffage car à la marie d Hagetmau jeudi une dame au placer m’a dit que les service sociaux n aller rien faire pour moi mes sa m’étonne pas puis que mon loueur mal honnête travaille avec la marie et donc je pense qu’il et protéger car ces un enfant du pays et pas moi cette personne m’a bien fait comprendre qu’elle ne m aiderais en rien et qu’il y a pas de logement sociaux pour moi bien qu une assistante sociale m’a dit hier qu il y avais dès logement vide

    2 commentaires ont été rédigés, allez-vous ajouter le votre ?