Les news

  • « On ne peut plus dire que Hagetmau est un désert médical »

    Publié le 14 juillet 2017 dans Ça bouge | 4 commentaires

    Une nouvelle génération de médecins généralistes s’est installée à la Maison de santé de Hagetmau. Le point, trois ans après l’ouverture de la structure.

    Maison de santé Hagetmau

    La maison de santé de Hagetmau, ouverte en juin 2014, a eu du mal à attirer des médecins généralistes. Fin 2016, elle ne comptait qu’un seul médecin à plein temps, assisté de plusieurs remplaçants et d’un interne. « Coquille vide », « projet mal ficelé »… Les critiques pleuvaient.

    Ces derniers mois, la donne a changé. Plusieurs jeunes médecins généralistes s’y sont installés. Pour de bon.

    • Cécilia Torressan : elle sera à plein temps à partir du 1er septembre 2017 (avec un statut de collaborateur libéral).
    • Raphaël Preisser : ce médecin urgentiste officie à plein temps depuis janvier 2017 (il effectue également des gardes aux urgences d’Orthez).
    • Élodie Suscosse : stagiaire puis remplaçante d’Annie Bartholomeus. Elle la remplacera à plein temps à partir de novembre 2017, tout en faisant sa thèse.
    • Chloé Marvaux : elle souhaite s’installer à plein temps à partir de septembre.

    Le docteur Florence Moncoucy et les remplaçants Amandine Lestage et Aurélien Beylot terminent leur mission à la fin de l’été.

    Plus que deux médecins généralistes en ville

    Annie Bartholomeus, figure bien connue des Hagetmautiens, fait partie de l’équipe qui a porté le projet de la maison de santé depuis le début. Désormais retraitée, elle restera présente sur la structure, mais uniquement pour la gestion administrative. « J’ai toujours cru à ce projet. Oui, il y a eu des moments difficiles, des moments de grande solitude, confie-t-elle. Mais avec le recul, trois ans pour monter une équipe qui tient la route, ce n’est pas beaucoup. »

    Il faut dire que l’offre médicale à Hagetmau était jusque-là assez limitée. Entre les départs en retraite et des décès prématurés, le nombre de cabinets de médecins généralistes en ville a beaucoup diminué. Comme on pouvait le lire dans Sud-Ouest en novembre 2016, « la commune ne compte aujourd’hui plus que trois généralistes à temps-plein. Ils étaient huit dans les années 1980. »

    Ou plutôt deux. Le cabinet du docteur Jean Bouchet est fermé depuis le 15 juillet 2017. Comme l’indique l’affiche sur la porte : « Le conseil de l’ordre des Médecins des Landes ne veut pas renouveler le contrat de remplacement entre le docteur Bouchet et le docteur Ducasse. Le cabinet du docteur Bouchet sera donc fermé pour une période de trois mois, période durant laquelle le docteur Ducasse terminera sa thèse, et pourra ensuite s’installer en lieu et place du docteur Bouchet. »

    Reste donc deux docteurs généralistes en ville : Serge Borredon, 6 square du Peye, et Jean-Luc Mayaudon, 23 rue Thiers.

    La moyenne d’âge des médecins en baisse

    « La valse des internes et des remplaçants à la maison de santé a pu perturber, reconnaît Annie Bartholomeus. Malgré cela, les patients ont toujours pu y trouver un professionnel de santé pour les examiner. Cette année, la situation se stabilise enfin, qui plus est avec des médecins jeunes (le plus vieux à 45 ans !), ce qui rassure pour l’avenir. Maintenant, on ne peut plus dire que Hagetmau est un désert médical. »

    Outre les médecins généralistes, d’autres professionnels de santé reçoivent à la maison de santé :

    • Un cabinet infirmier
    • Des infirmières ASALEE (Action de SAnté Libérale En Equipe) : l’infirmier(e) libéral(e) réalise des consultations et des sessions d’éducation thérapeutique individuelles dans son bureau (dans un cabinet médical) dans 4 champs : diabète, risque cardiovasculaire, BPCO du patient tabagique et troubles cognitifs de la personne âgée.
    • Une podologue
    • Un kinésithérapeute (départ en novembre)
    • Une orthoptiste
    • Une orthophoniste
    • Une médiatrice familiale
    • Une diététicienne nutritionniste
    • Une gynécologue (tous les mardis depuis le mois de juillet 2017)
    • Des consultations avancées de l’hôpital de Mont-de-Marsan : cardiologue, gynécologue ou sage-femme, néphrologue, psychiatre ou IDE psychiatrie.

     

    Maison de santé
    160 bd de la Gare à Hagetmau
    05 58 05 80 29

    A propos de l'auteur :

    Wendy

    Wendy Testaburger est l'une des filles les plus intelligentes de l'école primaire de Southpark. C'est une féministe croyant en la justice qui se bat pour les droits de la femme et tente de convaincre les autres des fléaux dont elles souffrent. Elle est la petite amie de Stan, avec lequel elle a du mal à communiquer, car il vomit dès qu'elle lui adresse la parole.

    Vous réagissez

    1. Publié dans 15 juillet 2017 le 10:27

      1 – Elodie Suscosse : stagiaire puis remplaçante d’Annie Bartholomeus. Elle la remplacera à plein temps à partir de novembre 2017, tout en faisant sa thèse.
      2 – Pour pouvoir continuer en lieu et place du Docteur Bouchet, le Docteur Ducasse doit terminer sa thèse. Cette dernière sera terminée au plus tard dans 3 mois.
      3 – Cherchez l’erreur et voilà pourquoi votre fille est muette.

    2. Natacha
      Publié dans 16 juillet 2017 le 00:51

      Bonjour,

      Donc en l’état actuel des choses : 5 médecins : Mayaudon : 67/68 ans (?) environ – Borredon : 60 ans – Raphaël Preisser – Moncoury – Beylot – Merci, ce reportage a le mérite de clarifier la situation (jusqu’à l’heure un peu confuse il faut bien en convenir). Simple question : cet effectif que représentent les 5 médecins susnommés est-il suffisant pour une patientèle – pas uniquement composée d’Hagetmautiens mais de personnes – pour la plupart âgées – de nombreux villages environnants ? Je n’en sais fichtrement rien et si vous pouviez m’éclairer à ce sujet….A l’avance je vous en remercie. Amicalement.

      • Wendy
        Publié dans 16 juillet 2017 le 11:00

        Merci pour votre commentaire Natacha. Toutes les informations que j’ai sont dans l’article, je n’en sais pas plus…

    4 commentaires ont été rédigés, allez-vous ajouter le votre ?